Comment se trouver des qualités quand on ne se trouve que des défauts?

Temps de lecture : 4 minutes

« Et vous, quelles sont vos qualités? ». Voilà bien une question dont il a toujours été difficile de donner réponse. Déjà, lorsqu’on est enfant on a beaucoup de mal à s’en trouver, et les causes sont variées : Manque de confiance en soi, peur de passer pour quelqu’un d’arrogant, peur d’être jugé, etc… Ce problème persiste même à l’âge adulte. Nous sommes, en effet, nombreux à ne pas savoir quoi mettre comme qualité sur notre CV par exemple, et c’est d’autant plus compliqué lorsqu’on est à un entretien d’embauche.

A contrario, nous avons généralement peu de mal à nous trouver des défauts. À croire qu’il est plus facile de se dévaloriser plutôt que de bomber le torse et de se mettre en avant. Et bien aujourd’hui, nous allons voir comment nous trouver des qualités en utilisant le Quadrant d’Ofman !


Qu’est-ce que le Quadrant d’Ofman?

Il s’agit d’un outil élaboré par Daniel Ofman, consultant en management aux Pays-Bas, en 1992. Le but premier de cet outil est de mieux comprendre ses qualités. Le Quadrant a eu un tel succès via le livre « Les qualités fondamentales et le Quadrant d’Ofman » qu’il est devenu un bestseller et fait désormais partie de la majorité des cursus des écoles, des universités en passant pas les écoles primaires. Malheureusement, bien qu’il fasse désormais partie intégrante de la culture des Pays-Bas (et plus généralement des néerlandophone), il reste relativement peu connu et utilisé par chez nous.

Remédions à ça !

Le quadrant est divisé en 4 parties, comme vous pouvez le vois dans l’illustration ci-dessous :

Quadrant d’Ofman – Illustration Grégory Missotten
Qualité

Qu’est-ce qu’une qualité fondamentale ? C’est une qualité que l’on vous a toujours reconnue, elle n’a pas été acquise (par une formation et par l’expérience) mais est innée.

Prenons comme exemple Hélène que l’on dit « déterminée ».

Piège

Pour toute qualité, on va définir un piège. C’est quoi un piège ? Et bien c’est une qualité exprimée à l’excès ! Donc votre entourage peut vous reprocher parfois d’être dans votre piège. C’est un comportement que l’on peut potentiellement adopter sous l’effet du stress.

Reprenons notre exemple, lorsqu’Hélène dépasse les bornes en ce qui concerne sa qualité de détermination, elle devient « obstinée ».

Les critiques que nous recevrons de manière régulière sont l’expression de nos qualités fondamentales. Ainsi nous pouvons nous découvrir une qualité à travers un de nos pièges récurrents. Ainsi ici si on répète à Hélène que c’est une personne obstinée, elle peut alors réfléchir sur la question « Quelle est la qualité que j’exprime à l’excès ? » et ainsi commencé un travail de challenge.

Challenge

Bonne nouvelle, pour échapper à nos pièges nous avons nos challenges ! Un challenge c’est le contraire de notre piège… en positif ! C’est donc une qualité acquise !

Donc pour Hélène qui peut se montrer obstinée, son challenge est la « souplesse ».

Le défi (s’il est relevé) c’est de trouver un équilibre entre sa qualité et son challenge afin d’éviter son piège.

Allergie

Comme tout a une fin, voici venir l’allergie qui est l’exagération du challenge et en devient une allergie bien négative.

Trop de souplesse conduit à de l’« indécision » !

Pour vérifier si l’on a bien fait son travail, il faut vérifier que l’allergie est bien l’opposé en négatif de la qualité. Dans le cas contraire il faut revoir l’ensemble du quadrant.

Les gens qui nous agacent sont généralement des personnes ayant un Piège qui rentre dans nos allergies. Cependant nous avons généralement beaucoup à apprendre de ce genre de personnes, puisqu’elles portent le germe dont nous avons le plus besoin. Ainsi une personne relaxe sera allergique aux maniaques, cependant une personne ayant comme piège récurent le coté maniaque aura pour qualité fondamentale d’être une personne ordonnée et organisée, ce qui constitue souvent le challenge d’une personne relax.

Comment utiliser le Quadrant?

Il existe plusieurs manières d’utiliser le quadrant. la principale étant de partir d’une de nos qualités, et de prendre conscience des pièges que celles-ci peuvent nous causer. Mais aujourd’hui nous allons voir comment l’utiliser pour nous trouver des qualités !

En partant des pièges

Comme nous l’avons vu plus haut, le piège est la version excessive d’une qualité, à tel point qu’elle en devient un défaut. C’est donc nos défauts qui vont nous faire prendre conscience de nos qualités !

Par exemple, si vous êtes une personne dont on dit qu’elle est maniaque, il y a de fortes chances que ce piège soit la manifestions excessive de votre esprit ordonné. Si on dit de vous que vous êtes une personne naïve, c’est peut-être une manifestation excessive de votre gentillesse ou de votre confiance en les autres.

En partant des allergies

Les allergies correspondent à ce que nous ne supportons pas chez les autres. Ce qui est à l’opposé de nos qualités fondamentales. Pensez à une personne dont l’attitude vous déplaît, que vous ne supportez pas chez elle. Par exemple une personne maniaque de la propreté ! Cette allergie fait souvent référence au fait que vous soyez une personne plutôt relax, légère, un esprit tranquille. Si vous ne supportez pas les personnes laxistes qui ont tendance à tout laisser couler, alors il est fort probable que cette allergie aille à l’encontre de votre caractère ordonné.

En partant des pièges ET des allergies

Vous pouvez également partir des deux ! En effet, une même allergie peut répondre à différentes qualités selon les personnes. Le moyen le plus efficace pour trouver nos qualités est encore de se servir de l’un et d’avoir confirmation de l’autre.

Par exemple, si je suis une personne plutôt maniaque (piège), et que je ne supporte pas les personnes qui se laissent trop aller, faisant preuve de trop de laxisme (allergie), alors il est fort probable que derrière tout cela se cache la qualité d’ordonnée.

À vous maintenant !

À présent prenez une feuille, et faites la liste des défauts qu’on vous connait ou que vous vous connaissez, et ensuite faites la liste des comportements que vous ne supportez pas dans votre entourage. Et de là trouver quelles sont vos qualités fondamentales !

N’oubliez pas également qu’à tout piège dans lequel on est tombé, un challenge est là pour y remédier 😉


Sources :

Daniel D. Ofman, « Les Qualités Fondamentales et le Quadrant d’Ofman« . Core Quality International

Laisser un commentaire